Mains tenant un stylo pour signer un contrat assurance vie multisupport

Investir en assurance vie multisupport

Sommaire

Fonds euros, unités de compte, monosupport ou multisupport, mode de gestion… Vous voulez investir dans un contrat d’assurance vie et vous cherchez la meilleure combinaison pour constituer votre épargne ? Ooinvestir vous accompagne et vous explique le fonctionnement d’une assurance vie multisupport.

Qu’est-ce que l’assurance vie ?

L’assurance vie est un produit financier qui vise à faire fructifier l’argent que vous versez à un assureur. Vous constituez votre épargne grâce à vos versements. La somme accumulée et les intérêts vous sont rendus (à vous, ou au bénéficiaire désigné en cas de décès) quand vous le souhaitez, sous la forme d’une rente ou d’un capital.

Embedded script : CTA - MonPetitPlacement - Placement - 30% remise
Click me

L’assurance vie est particulièrement plébiscitée pour sa fiscalité. En effet, les produits et les intérêts capitalisés sur votre contrat sont partiellement exonérés d’impôt. Les investisseurs profitent notamment de ce placement après la 8eannée de détention grâce à des abattements et une fiscalité avantageuse.

Pour investir en assurance vie, vous devez dans un 1er temps remplir quelques conditions de base et/ou fixées par votre assureur :

  • le respect de la limite d’âge qu’impose votre assureur ;
  • la nécessité d’être en capacité juridique pour ouvrir le contrat d’assurance vie : une personne sous tutelle n’a pas la possibilité de faire les démarches seule ;
  • l’engagement de l’assuré à payer les primes prévues par le contrat ;
  • dans certains cas, la remise d’un questionnaire médical complété.

Pour vos versements sur votre contrat, qu'il soit individuel ou collectif, les conditions demeurent assez flexibles. Dans tous les cas, il vous faut d’abord réaliser un 1er versement, selon les modalités définies avec votre assureur. Cette prime fondera votre capital de départ.

Ensuite, le reste de votre cotisation s’effectue au cours de votre contrat avec des versements ponctuels ou périodiques selon votre type d’assurance vie. En général, il n’y a pas d’obligation de l’alimenter régulièrement, vous pouvez même vous en tenir au 1er versement.

Vous avez ensuite la possibilité de disposer de votre épargne à tout moment, en effectuant un « rachat », total ou partiel, de votre contrat.

Qu’est-ce qu’un investissement en assurance vie multisupport ?

Comme son nom l’indique, grâce à un contrat d’assurance vie multisupport, un épargnant peut investir son épargne et la faire fructifier sur différents types de supports. Le contrat se compose ainsi de fonds euros et de fonds en unités de compte.

Opter pour un contrat d’assurance vie multisupport, c’est moduler le risque et ajuster la répartition de ses placements sur les différents supports financiers. De cette façon, vous évitez déjà une des quelques erreurs possibles lors d'un investissement en assurance-vie

Les supports financiers de l’investissement en assurance vie

Les intérêts générés proviennent des investissements réalisés avec votre capital. Selon votre choix ou votre profil d’investisseur, l’assureur investit vos versements sur différents supports financiers.

  • Les fonds en euros, composés d’obligations d'États et d’entreprises. C’est l’option la plus sécurisée. Les fonds déposés restent valorisés en euros. Ils proposent un taux de rémunération moyen mais vous n’êtes exposé à aucun risque de perte : le capital est garanti.
  • Les fonds en unités de compte. Il s’agit généralement d’actions et de placements boursiers ou de SCPI. Le retour sur investissement peut s’avérer plus fructueux mais c’est aussi un placement plus risqué, la perte de capital reste possible.
  • Le support euro-croissance, prévu depuis la loi de finances rectificative de 2013, peut faire l’objet d’une alternative entre les 2 supports précédents. Il permet de bénéficier d’une gestion financière plus dynamique en apportant une garantie sur le capital.
Embedded script : CTA - MonPetitPlacement - Placement - 30% remise
Click me

Les modes de gestion de l’assurance vie multisupport

Selon le contrat, votre assureur et votre profil d’investisseur (niveau de risque que l’épargnant est disposé à prendre), plusieurs modes de gestion de votre assurance vie multisupport existent :

  • la gestion libre : l’épargnant seul se charge de la gestion de son épargne et de ses placements. Il se destine aux épargnants qui disposent du temps et des connaissances nécessaires pour suivre l’évolution des taux et l’activité des différents marchés financiers ;
  • la gestion pilotée : elle repose sur des modalités communes à la gestion libre. Le souscripteur choisit la répartition de ses actifs. Cependant, un arbitrage automatique prédéfini s’applique sur des critères spécifiques : il s’agit d’une opération qui permet de transférer, automatiquement et sans action de votre part, une partie de votre capital d'un support d'investissement vers un autre. L’arbitrage peut s’opérer sur la limitation des pertes, l’investissement progressif ou encore la sécurisation et dynamisation des plus-values ;
  • la gestion déléguée : après avoir défini vos objectifs et votre niveau de risque, un expert se charge de la gestion de votre capital. C’est le modèle à privilégier pour dynamiser son épargne et son rendement sans avoir à s’occuper de quoi que ce soit ;
  • la gestion profilée : après avoir identifié votre profil investisseur, des professionnels assurent l’arbitrage et la gestion de vos placements. Selon votre profil risque, vous pouvez opter pour une répartition de votre épargne prudente (majorité en fonds euros), équilibrée (investissement à part égale) ou dynamique (majorité en unités de compte) ;
  • la gestion à horizon : la gestion du contrat d’assurance vie dépend de la situation et du profil de l’assuré. En fonction de son âge et de ses objectifs, la répartition des actifs va progressivement subir un ajustement. Cette gestion s’adapte à un contrat long terme.

Quels sont les avantages et inconvénients d’une assurance vie multisupport ?

Avec de réelles opportunités, le contrat d’assurance vie multisupport offre des atouts indéniables.

Les avantages d’une assurance vie multisupport

Recourir à un contrat d’assurance vie multisupport présente de nombreux avantages :

  • une épargne dynamisée. En fonction de la répartition des fonds, ces contrats assurent une certaine garantie pour une partie de l’investissement, tandis que l’autre s’aligne sur des cours et notamment ceux de la bourse ;
  • une souplesse de gestion. À tout moment, l’investisseur peut revoir sa stratégie et modifier le niveau de risque. Si le souscripteur le souhaite, il peut très bien débuter son contrat uniquement avec des placements en fonds euros, puis évoluer vers des unités de comptes, exposées aux fluctuations des marchés financiers ;
  • un rendement qui demeure plus élevé, avec une meilleure performance. Cependant, il reste toujours proportionnel au risque ;
  • un mode de gestion avantageux. Selon les connaissances, le temps disponible et le degré d’implication de l’épargnant, les différents modes de gestion permettent de choisir entre une gestion complète par soi-même, ou bien de déléguer à des spécialistes la gestion du contrat.

Les inconvénients d’une assurance vie multisupport

Cependant, les contrats en assurance vie multisupport exposent par nature l’épargne à des risques. S’il existe une réelle opportunité de rendement sur ses contrats, avec un large choix de placements pour la répartition de ses actifs, une partie de l’investissement reste exposée à l’évolution du marché. Dans le pire des cas, elle entraîne une perte de capital.

À quel profil d’investisseurs correspond l’assurance vie multisupport ?

Le contrat d’assurance vie multisupport correspond à tous les profils d’investisseurs mais il existe autant de stratégies différentes.

Renseignez-vous sur les différentes modalités existantes pour un investissement en assurance-vie en cas de divorce

Les investisseurs aguerris comme débutants peuvent se lancer, grâce aux différents modes de gestion proposée. Par exemple, vous pouvez commencer par choisir une gestion entièrement pilotée avant de glisser vers une gestion plus libre, au fur et à mesure de l’évolution de vos connaissances financières.

Il est possible d’investir en assurance vie multisupport à tout âge, et cela concerne tous les profils. Les jeunes investisseurs ont par exemple tout intérêt à se lancer sans attendre pour créer une antériorité fiscale et atteindre la date cruciale des 8 ans d’existence du contrat, synonyme de fiscalité optimisée. Une somme faible suffit pour ouvrir un contrat !

Embedded script : CTA - MonPetitPlacement - Placement - 30% remise
Click me

Avec l’âge et l’évolution de carrière, il est ensuite possible de moduler ses versements selon ses moyens. Les personnes qui se rapprochent de la retraite auront aussi tendance à prendre moins de risques au fil des années afin de sécuriser leur épargne. Ainsi, il est possible de conserver son contrat d’assurance vie multisupport, mais en ajustant sa répartition pour un profil plus orienté sécurité.

Le principe reste d’investir à son rythme et selon ses objectifs !

  1. L’assurance vie est un produit d’épargne qui fait fructifier votre argent. Grâce à vos versements, vous générez des intérêts que vous percevrez sous la forme d’une rente ou d’un capital lors du rachat de votre contrat.
  2. Avec l’assurance vie multisupport, vous pouvez investir sur des fonds euros (sécurisé) et des fonds en unités de compte (investissement en action) : de quoi dynamiser et diversifier votre épargne avec un meilleur rendement.
  3. L’assurance vie multisupport vous permet de moduler le risque et d’ajuster la répartition sur les supports.
  4. L’assurance vie multisupport s’adapte à un large panel d’investisseurs. Les stratégies restent différentes selon l’âge, les revenus et les connaissances financières.
icon
Investir facilement en assurance vie
  • Produits premiums
  • Fiscalité avantageuse
  • Accompagnement sur mesure
Je découvre
Conseils
Je découvre

À lire aussi

Haut de page