Couple senior homme/femme avec une conseillère en assurance vie

Investir en actions dans une assurance vie

Sommaire

Investir en actions, un placement financier à portée de tous les épargnants grâce à l’assurance vie ! Les unités de compte, disponibles sur de nombreux contrats, vous donnent la possibilité d’engager une partie de votre épargne sur des actions et des supports cotés sur les marchés financiers. À la clef ? Un meilleur rendement potentiel… mais aussi plus de risques. Comment fonctionne ce type de placement ? Quel en est l’intérêt ? Ooinvestir fait le point.

Qu'est-ce que l'investissement en assurance vie ?

Investir en assurance vie consiste à placer progressivement son argent dans un contrat souscrit auprès d’une compagnie d’assurance ou d’une banque. Cette épargne est ensuite dirigée vers différents supports d’investissement. À votre demande, l’établissement peut investir vos fonds sur les marchés financiers pour les valoriser davantage.

L’objectif varie selon le profil de l’épargnant. Si vous recherchez des plus-values importantes pour votre épargne, vous devrez vous orienter en priorité vers des fonds dynamiques. En revanche, si vous recherchez une sécurité pour votre épargne, vous opterez majoritairement sur des fonds euros, ou monosupport, moins dynamiques. L’investissement dépend donc du profil du souscripteur et de son appétence au risque.

Avec une assurance vie, les sommes investies restent disponibles à tout moment. Néanmoins, en raison des fluctuations des marchés financiers, mieux vaut choisir le moment opportun pour procéder à un arbitrage. Il faut parfois se montrer patient !

Quelle que soit votre capacité d’épargne, vous pouvez ouvrir un contrat et y répartir vos fonds à votre guise. N’hésitez pas à demander l’accompagnement d’un professionnel ! Avec le temps, votre épargne placée évoluera au rythme de vos versements et de la performance du fonds.

L’assurance vie s’impose donc comme un instrument efficace pour se constituer un capital progressif pour un projet précis, pour préparer sa retraite, ou encore pour une transmission optimisée de son patrimoine à un bénéficiaire. C’est une solution souple, offrant beaucoup de flexibilité dans les versements et un vaste choix de supports d’investissements.

Embedded script : CTA - MonPetitPlacement - Placement - 30% remise
Click me

Quelles sont les différentes options d'investissement en assurance vie ?

Pour investir en assurance vie, vous avez le choix entre plusieurs produits, regroupés en 2 catégories : les fonds en euros et les unités de compte.

Les fonds en euros

Dans une assurance vie, les fonds en euros sont des supports destinés aux investisseurs en quête de sécurité pour leurs capitaux. En effet, les versements effectués sur les fonds en euro sont garantis. Vous avez la certitude de récupérer votre mise de départ, ce qui fait partie des différentes garanties de l'assurance vie

Des frais de versement s’appliquent dans la plupart des contrats. Le montant dépend de chaque assureur.

Ainsi, chaque année, le capital placé en fonds euros est revalorisé grâce aux taux d’intérêts.

Comment ? Le gestionnaire du fonds euros utilise les montants collectés pour les réinvestir dans des emprunts d’État ou des obligations d’entreprises, très sécurisés. En contrepartie, des intérêts sont générés et reversés aux épargnants.

Ces intérêts viennent s’ajouter à votre mise de départ et gonflent votre épargne. Le taux de rendement de cet investissement très sûr reste cependant modéré. Néanmoins, après des années de baisse, le rendement repart à la hausse ces derniers mois en raison de la forte inflation.

Chaque assureur gère son fonds euros. Les performances des fonds en euro dépendent donc de chaque assureur.

Les unités de compte

Les unités de compte désignent des fonds sur lesquels vous pouvez engranger des plus-values… mais aussi des moins-values conséquentes ! Ces fonds à haut rendement et à haut risque n’offrent aucune garantie en capital aux épargnants.

Cependant, plus vous risquez votre capital, plus vous augmentez vos chances de l’accroître ! Contrairement aux fonds en euros, c’est à vous de décider où seront investies les primes que vous versez en unités de comptes, à moins d’opter pour une gestion pilotée ou une gestion déléguée.

Les primes que vous versez sur votre contrat pourront être investies dans :

  • des supports immobiliers : il peut s’agir de SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) ou d’OPCI (organismes de placement collectif en immobilier) ;
  • des parts d’OPC (organismes de placement collectif) : vous mettez votre épargne en commun avec celles d’autres épargnants pour investir dans un portefeuille de valeurs mobilières ;
  • des obligations ;
  • des actions.

En quoi consiste l'investissement en actions avec l’assurance vie ?

Pour optimiser la performance de votre assurance vie, un maître-mot : la diversification des supports d’investissements ! C’est ainsi que les assureurs et courtiers, qui encouragent les particuliers à varier les supports, proposent des titres financiers au sein de l’assurance vie. L’achat en direct d’actions de sociétés cotées en bourse constitue une option d’investissement, en parallèle des fonds euros et des unités de compte des prestataires en assurances. Ce qui diffère de l'investissement en private equity

Concrètement, vous pouvez acquérir des valeurs françaises, américaines, européennes ou asiatiques dans votre contrat d'assurance vie. Certaines unités de compte peuvent aussi être investies dans des fonds de placement dont l’actif est principalement composé de parts de sociétés cotées.

Autrement dit, l’investissement en actions dans l’assurance vie peut se faire par :

  • l’achat direct de titres ;
  • l’achat de certaines unités de compte, essentiellement composées d’actions.
Embedded script : [CTA Simulateur] Profil Investisseur
Click me

 

Les unités de compte principalement constituées de parts de sociétés cotées affichent généralement des coûts de gestion plus faibles.

Avec les placements en actions, vous investissez dans l’économie réelle. Les performances de vos placements sont directement liées à leurs cours sur les marchés financiers. Le cas échéant, vous engrangerez les plus-values des actions de votre fonds ou les dividendes.

En dehors des contrats d'assurance vie, l’investissement en bourse est également possible avec les plans d'épargne retraite (PER) et les plans d'épargne entreprise (PEE), afin d’attirer les salariés et les investisseurs.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l'investissement en titres vifs en assurance vie ?

Investir en actions via l’assurance vie offre des avantages intéressants, notamment au regard des frais à économiser. Certains inconvénients sont à garder en tête.

Les avantages

L’intérêt d’investir directement en parts sociales peut se résumer à 2 mots : économie et autonomie.

Économie. Ici, l’investissement vous coûte moins cher sur le long terme. Au lieu d’investir dans des fonds où les frais de gestion peuvent varier entre 1 et 2 %, avec un investissement direct en titres, aucun de ces frais n’existent. Vous ne paierez que des frais de transaction à l’occasion de l’achat et de la revente de vos actions. Cet investissement direct vous permet donc de réduire globalement les frais de commission, contrairement à un investissement via unités de compte. Vous optimisez ainsi la performance de votre enveloppe financière.

Autonomie. Un achat direct de parts sociales vous permet de choisir les entreprises dont vous achetez directement des actions. Vous constituez votre propre portefeuille et décidez vous-même de sa composition. Par la même occasion, vous investissez dans des actifs plus dynamiques et plus offensifs que les unités de compte, qui laissent moins d’autonomie.

Sur le long terme, les parts affichent généralement une performance très intéressante, provenant en partie de la hausse des cours et du versement des dividendes réinvestis annuellement : c’est l'effet boule de neige (ou effet cliquet) lié au cumul des intérêts.

Les inconvénients

Si les unités de compte sont des contrats sans capital garanti, les fonds actions sont encore plus exposés aux risques de perte et aux fluctuations des marchés financiers. Les investissements en fonds actions constituent donc des placements à haut risque. Pour cette raison, il est important de les envisager uniquement lorsque vous souhaitez diversifier votre épargne, à moyen ou long terme.

Avant d’investir directement dans des actions, prenez des précautions. Observez les variations sur le marché et le comportement des fonds qui pourraient vous intéresser, notamment lors des crises financières de 2008 et 2011, ainsi que de la crise sanitaire 2020-2021. Et n’oubliez pas de diversifier !

Par ailleurs, avec les achats directs d’actions, les frais de transaction sont généralement plus élevés que sur d’autres supports.

Quelle fiscalité pour votre investissement en actions en assurance vie ?

La fiscalité de l’assurance vie est l’une des plus intéressantes et s’applique également aux achats d’actions, notamment après 8 ans de vie du contrat.

Par exemple, lors d’un rachat partiel des dividendes gagnés, vous pouvez bénéficier d’un abattement de 4 600 euros par personne ou de 9 200 euros par couple sur les gains générés. Autrement dit, il est possible de faire des rachats inférieurs ou égaux à 4 600 euros à taux zéro pour l’impôt sur le revenu !

Des prélèvements sociaux obligatoires de 17,2 % s’appliquent sur les gains lors d’un rachat.

Vous pouvez aussi faire le choix de réinvestir automatiquement les dividendes perçus dans un fonds en euro afin de les sécuriser.

En cas de décès du souscripteur, le conjoint marié ou pacsé pourra bénéficier d’une exemption des droits de succession sur le montant de l’assurance vie, au moment de la transmission du patrimoine.

Embedded script : CTA - MonPetitPlacement - Placement - 30% remise
Click me
  1. Investir en assurance vie, c’est placer son argent dans une enveloppe constituée de fonds euros (sécurisé mais au rendement modeste) et/ou d’unités de compte (plus risquées mais potentiellement plus rentables).
  2. Les unités de compte peuvent inclure des supports immobiliers, des parts d’OPC, des obligations ou des actions.
  3. Il est possible d’investir directement dans des actions sans passer par des unités de compte. De quoi choisir librement les titres de votre choix.
  4. Les frais de transaction sont plus élevés avec des achats directs d’actions, mais les gains bénéficient de la fiscalité optimisée de l’assurance vie.
  5. Pour limiter les risques, ne placez pas toute votre épargne dans un même support et privilégiez une stratégie de diversification.