3 personnes en train de relire un contrat PER

5 critères pour bien choisir son PER

Sommaire

Lancé en 2019, le plan d’épargne retraite (PER) s’est depuis imposé comme une référence pour compléter ses revenus au moment de la retraite. Ce nouveau produit séduit les épargnants soucieux d’anticiper la fin de leur vie active, notamment en raison de sa fiscalité attractive. Si le PER présente de nombreux intérêts, il reste important de ne pas se précipiter et de bien tout analyser avant d’opter pour ce placement. Ooinvestir vous expose 5 points à considérer pour choisir le meilleur PER.

Qu'est-ce que le PER ?

Dispositif d’épargne à long terme, le PER (plan épargne retraite) est né dans le cadre de la réforme de l’épargne retraite prévue dans la loi PACTE. Il s’est progressivement substitué aux produits auparavant disponibles comme le PERP (plan d’épargne retraite populaire), le PERCO (plan d’épargne pour la retraite collectif), le contrat Madelin, le Préfon et le contrat « article 83 ». Il existe 3 catégories de plan d’épargne retraite :

  • celui souscrit à titre individuel : PER individuel ou PERIN ;
  • celui proposé dans le cadre de l’entreprise et à adhésion volontaire : PER d’entreprise ou collectif ;
  • celui proposé par certaines entreprises, et auquel le salarié est obligé d’adhérer : PER d’entreprise obligatoire.

Ainsi, le PER individuel succède au PERP et au contrat Madelin. Le PER d’entreprise, quant à lui, remplace le PERCO. Et le PER obligatoire prend la place du contrat « article 83 ».

Le PERIN est ouvert à tous, sans distinction d’âge ni de situation professionnelle (salarié, travailleur indépendant, fonctionnaire, demandeurs d’emploi, etc.).

Depuis son institution, le PER connaît un vrai succès auprès des épargnants. Par plusieurs aspects, il n’a rien à envier à l’assurance vie, le placement préféré dans l’hexagone. Et pour cause : il permet à son titulaire de se constituer une épargne conséquente pour préparer sa retraite tout en profitant de facilités fiscales

Embedded script : [CTA Simulateur] Profil Investisseur
Click me

Le fonctionnement du PER

Le plan d’épargne retraite est commercialisé par des compagnies d'assurance ou des banques. Il est alimenté par des versements réguliers ou occasionnels qui sont, en principe, bloqués jusqu’à la retraite. Les fonds versés sont placés sur des supports d'investissement, puis réinvestis selon votre profil de risque et votre horizon de placement.

Plus simple et plus souple que ses prédécesseurs, le PER vous laisse la possibilité d’organiser vos versements volontaires et de modifier leur montant en fonction de vos objectifs et de vos revenus. Avec sa fiscalité avantageuse, les sommes placées sur votre compte sont :

  • soit déductibles de votre revenu imposable l’année du versement, ce qui réduit votre impôt sur le revenu (jusqu’à 10 % du total imposable par foyer fiscal dans la limite d’un certain plafond) ;
  • soit soumises à un cadre fiscal avantageux au moment de la sortie.

La déduction fiscale de vos versements est optionnelle. Selon votre situation, c’est à vous de déterminer quelle solution est la plus judicieuse.

Les gains réalisés sont exonérés d’impôt pendant toute la durée du contrat.

Le nouveau plan d’épargne retraite vous donne la possibilité de sortir :

  • en rente ;
  • en capital ;
  • un mélange des 2.

Par ailleurs, avec le PER, un déblocage anticipé avant la retraite est autorisé notamment en cas d’accidents de la vie ou d'achat de votre résidence principale.

Avec le PER, les meilleurs contrats ne sont pas forcément ceux qui appliquent le moins de frais ou affichent le taux de rendement le plus élevé ! Pour bien choisir votre plan d’épargne retraite, de nombreux autres critères doivent être pris en compte.

Les points clés pour bien choisir son PER

Pour profiter des avantages du plan d’épargne retraite et ne pas regretter votre choix, voici quelques critères cruciaux à étudier.

1. Les frais du contrat

Objectif du PER ? Maximiser le rendement de votre placement. Pour cela, ne vous arrêtez pas aux performances affichées, mais portez une attention particulière aux frais appliqués par l’établissement financier.

Frais d’entrée et de gestion, frais d’arbitrages, frais de transfert, frais d’arrérages sur les rentes versées… Ces sommes peuvent vite s’accumuler et lourdement pénaliser la performance globale du plan. De plus, comme le PER est un placement à long terme, les frais et commissions qui paraissent au départ négligeables peuvent atteindre des montants considérables sur la durée et vous coûter très cher.

Il est donc fortement recommandé d’étudier attentivement tous les frais appliqués au PER. N’hésitez pas à comparer plusieurs PER pour trouver celui qui vous offrira le meilleur rendement net !

L’idéal reste de souscrire à un PER sans frais d’entrée, de versement ni d’arbitrage et qui applique de faibles coûts de gestion (moins de 1%). Les acteurs en ligne affichent généralement les meilleures conditions.

2. La qualité et la quantité des supports du plan épargne retraite

Un PER performant implique un placement avec de la variété et de la qualité en matière de fonds d’investissement. Vous devez bien vous renseigner sur la performance passée et la notation des supports proposés. Ces éléments détermineront la rentabilité de votre investissement et, en partie, le montant auquel vous pourrez prétendre au moment de la retraite.

Le choix des supports dépend de votre profil investisseur (prudent, équilibré ou dynamique). Si vous privilégiez la sécurité, misez sur un PER qui offre un fonds en euros de bonne qualité. Il comporte une garantie en capital, et donc pas de risque de perte, mais sa reste modeste.

En revanche, pour prendre plus de risque et visez de meilleures rentabilités, optez pour des unités de compte. Vous pourrez investir en actions, en obligations, en immobilier, en valeurs mobilières ou encore en ETF (Trackers). Mais n’oubliez pas qu’avec les unités de compte, le capital n’est pas garanti : vous pouvez potentiellement perdre de l’argent.

Les PER bancaires (ou compte-titres) ne proposent pas de fonds en euros, contrairement aux PER assurance.

Embedded script : CTA - Ramify - PER
Click me

3. Le mode de gestion du PER

La gestion du PER peut se faire de 2 manières : en gestion libre ou en gestion sous mandat (pilotée). Mode de gestion par défaut du PER, la gestion pilotée à horizon optimise le rendement de l’épargne et la sécurise progressivement, à mesure que la date de la retraite approche. Le gestionnaire réalise en votre nom des arbitrages progressifs des unités de compte vers les fonds en euros, pour garantir votre capital au moment de la sortie.

Avec la gestion pilotée, vous déléguez l’administration de votre compte à un gestionnaire. Il répartit vos économies selon votre profil de risque. Avant d’opter pour cette solution, analysez les performances passées de différents gestionnaires ainsi que les frais appliqués. Et assurez-vous de pouvoir personnaliser les profils de risque !

Autre solution : la gestion libre. Dans ce cas, vous décidez de la répartition de votre épargne. Pour cela, il vous faut maîtriser un minimum les placements financiers pour apprécier le risque des supports proposés et déterminer une stratégie adaptée. Vérifiez bien les supports proposés par le PER : à la fois des fonds en euros de bonne qualité (dont au moins un fonds euros opportuniste) et un large choix d’unités de compte (au moins une centaine).

Si vous optez pour la gestion libre de votre PER, assurez-vous que le contrat propose les options suivantes :

  • le « stop win » pour sécuriser les plus-values ;
  • le « stop loss » pour limiter les pertes ;
  • le rééquilibrage automatique pour conserver la répartition initiale de votre portefeuille. 

4. Les modalités de sortie du plan épargne retraite

Il existe plusieurs modalités de sortie lors de la liquidation du PER à la retraite.

Vous devez garder la possibilité de choisir jusqu’au dernier moment la manière dont vous souhaitez sortir. En effet, vous ignorez dans quelle situation exacte vous vous trouverez à la sortie de votre PER. Voudrez-vous alors empocher tout le capital d'un coup ou préférerez-vous toucher une rente mensuelle stable, croissante ou décroissante ?

Choisissez un contrat qui offre toutes les possibilités de liquidation. Il s’agit notamment de :

  • la sortie en capital, qui consiste à percevoir l’intégralité de son capital en une seule fois ;
  • la rente classique, qui correspond au versement d’une certaine somme jusqu’à votre décès. Elle est calculée selon votre âge, votre espérance de vie et la somme présente sur votre compte ;
  • la rente réversible. Elle est versée jusqu’à votre décès puis le reliquat continue de bénéficier à une personne que vous aurez désignée ;
  • la rente avec annuités garanties, pour définir le nombre d’années durant lesquelles vous souhaitez la recevoir ;
  • la rente par paliers croissants, une rente faible les premières années, puis progressivement plus importantes ;
  • la rente par paliers décroissants. À l’inverse, une rente plus conséquente les premières années, avec une diminution au fur et à mesure des années ;
  • la rente avec option dépendance, pour doubler la somme à percevoir en cas de perte d’autonomie partielle ou totale ;
  • la sortie en capital et en rente, qui consiste à encaisser une partie du capital et à percevoir le reste en rente.

5. L’établissement financier et le courtier en charge du PER

Pour bien choisir votre plan d’épargne retraite, renseignez-vous sur la compagnie d’assurance ou la banque qui le commercialise. Il est primordial de choisir un gestionnaire de confiance pour votre PER.

L’établissement financier doit être reconnu et régulé par l’Autorité des marchés financiers (AMF). Vous pouvez vérifier cette information en consultant la liste des organismes reconnus sur le site de l’AMF. D’autre part, menez une petite enquête sur les tarifs, les performances, la fiabilité, la pérennité et surtout la solvabilité de l’organisme. Vous pouvez aussi simplement préférer des banques ou des compagnies d’assurance avec une bonne notoriété.

Si vous passez par un courtier pour souscrire votre PER, appliquez les mêmes règles de sélection. Le courtier hébergera votre épargne, suivra votre dossier et sera votre interlocuteur pendant toute la durée de votre contrat. Il est donc indispensable que celui-ci offre un service client de qualité et puisse répondre efficacement à toutes vos préoccupations, de la souscription jusqu’au départ à la retraite.

Bonus : les options utiles du plan épargne retraite

Chaque PER propose généralement à la souscription plusieurs options, plus ou moins indispensables, comme la rente réversible, la rente avec annuités garanties ou l’option dépendance. Il peut également s’agir de garanties telles que :

  • la garantie de table de mortalité : elle fixe le montant de la rente viagère. Plus l’espérance de vie augmente, plus le montant de votre rente diminue. L’espérance de vie tend à augmenter : assurez-vous que c’est bien la table de mortalité en vigueur à l’ouverture du contrat qui sera prise en compte pour le calcul de votre rente et non celle au moment de la sortie ;
  • la garantie « relais » par laquelle l’assureur prend à sa charge les cotisations programmées de l’épargnant si ce dernier se retrouve en arrêt de travail de longue durée ;
  • la garantie « plancher » : au décès du titulaire, elle permet à ses héritiers de percevoir au minimum le capital investi.

Bien sûr, ces options ont un coût. Assurez-vous de leur utilité avant de souscrire. Faites aussi attention aux doublons, car vous pourriez déjà être couvert par une assurance prévoyance par exemple.

Embedded script : CTA - Ramify - PER
Click me
  1. Avant de souscrire un PER, il est indispensable de définir vos objectifs, votre profil de risque et votre horizon de placement.
  2. Pour bien choisir votre PER, orientez-vous vers un contrat souple, avec de nombreux supports performants et peu de frais.
  3. Choisissez un mode de gestion adapté à votre profil risque et un contrat en phase avec vos projets d'investissement.
  4. Assurez-vous de la solidité de l'organisme gestionnaire et de la qualité du service client du courtier.
  5. Le PER doit vous laisser la possibilité de choisir le mode de liquidation de votre contrat à la retraite.
icon
Investir dans un PER
  • Préparer ma retraite
  • Réduire mes impôts
  • Faire fructifier mon épargne
Conseils