Mains sur une tablette

Qu'est-ce qu'un PEA ?

Sommaire

Épargner en bourse sur le long terme et bénéficier d’une fiscalité allégée après 5 années de détention ? Voici la promesse du PEA ! Mais avant de se lancer dans ce produit d’épargne accessible à tous, un petit tour d’horizon s’impose pour comprendre son mode de fonctionnement, ses avantages et surtout les autres types d’investissement avec lesquels il peut être combiné.

Qu'est-ce qu'un PEA ?

Le plan d’épargne en actions (PEA) est un produit d’épargne réglementé qui permet d’investir votre argent en bourse. Un avantage fiscal apparaît après un certain nombre d’années de détention. 

Les 4 types de PEA

Il existe 4 types de PEA :

Type de PEA

Définition

Plafond de versement

Bancaire

Acquisition d’un portefeuille d'actions d'entreprises européenne

150 000 €

Assurance

Contrat de capitalisation en unités de compte auprès d’une compagnie d’assurance

PEA-PME/ETI

Investissements dans les petites et moyennes entreprises (PME) et les entreprises de taille intermédiaire (ETI)

225 000 €

PEA Jeune

Uniquement destiné aux jeunes âgés de 18 à 25 ans

20 000 €

Quel est le mode fonctionnement d’un PEA ?

Peu importe que votre PEA soit classique (bancaire ou assurance) ou destiné aux PME, le fonctionnement reste le même :

  1. Vous réalisez des versements en numéraire (espèces, chèque ou virement) sur votre compte en espèces. Ces versements sont libres et vous permettent de vous constituer une enveloppe.
  2. Grâce à ces fonds, vous pouvez acheter des titres sur les marchés financiers que vous pilotez depuis votre compte-titre.

Côté gestion, à vous d’opter pour le mode qui vous convient le plus :

Type de gestion

Définition

Type d’investisseur

Libre

Vous prenez toutes les décisions

Expert en marchés financiers qui a du temps à y consacrer

Conseillée

Un conseiller en investissement financier (CIF) vous recommande des investissements mais vous restez décisionnaire

Expert en marchés financiers ou novice qui souhaite se former mais n’a pas assez de temps pour développer son PEA

Sous mandat ou pilotée

Toutes les décisions sont prises par une société de gestion

Possède peu de connaissances dans les marchés financiers et ne souhaite pas y consacrer de temps

Embedded script : CTA - MonPetitPlacement - Placement - 30% remise
Click me

Quels sont les titres éligibles dans un PEA ?

Investir en PEA vous permet d’acheter une partie des valeurs mobilières disponibles sur les marchés financiers. Les titres éligibles en PEA classique sont les suivants :

  • des actions cotées ;
  • des certificats coopératifs d’investissement et mutualistes ;
  • des parts de sociétés à responsabilité limitée (SARL) ;
  • des titres de capital de sociétés coopératives ;
  • des parts de fonds (Sicav, FCP) à condition qu’elles soient investies à 75 % minimum en actions et titres de sociétés ayant leur siège dans l’EEE.

Le PEA-PME comprend les mêmes titres mais ajoute :

  • les obligations convertibles ou remboursables en actions ;
  • des parts de fonds :
    • commun de placement à risque (FCPR) ;
    • commun de placement dans l’innovation (FCPI) ;
    • d’investissement de proximité (FIP) ;
  • des titres émis par des plateformes de financement participatif, plateformes de crowdfunding.

En PEA-PME, vous devez investir dans des sociétés dont le siège est situé dans l’Union européenne, avec un effectif de moins de 5 000 salariés et dont le chiffre d’affaires est inférieur à 1,5 milliard d’euros (ou dont le total de son bilan n’excède pas 2 milliards d’euros). 

Où puis-je contracter un PEA et à quelles conditions ?

Qu’elle soit physique ou ligne, l’ouverture d’un PEA reste simple et peut se faire dans divers établissements selon le type de plan que vous aurez choisi. Notez que depuis le 1er juillet 2020, les frais d’ouverture sont limités à 10 €.

Type de PEA

Établissement

Bancaire

Banque ou intermédiaire financier qui offre des services d’investissement (un courtier par exemple)

PEA-PME

Assurance

Compagnie d’assurance

Du côté des conditions, elles sont peu nombreuses. Pour ouvrir un PEA, vous devez :

  • être majeur ;
  • être domicilié fiscalement en France.

Le PEA se limite à 1 plan par personne. Si vous êtes pacsé ou marié, il est possible d’en ouvrir un par conjoint.

Quels sont les avantages d'un PEA ?

Entre diversification de portefeuille pour diminuer le risque, et fiscalité avantageuse au bout de 5 années de détention, le PEA offre des avantages qui séduisent les investisseurs.

Diversifier pour mieux épargner

Par nature, la bourse est un univers instable où la volatilité des actions entraîne un risque de perte en capital. D’abord destiné aux actions françaises, le PEA est devenu une enveloppe éligible à de nombreux titres de sociétés dont le siège se situe dans un pays membre de l’Union européenne.

Résultat, vous pouvez remplir cette enveloppe avec des titres de grosses sociétés (avec une certaine sécurité d’investissement) comme des entreprises de taille plus réduite ou des start-ups. De même, vous pouvez investir votre épargne dans divers domaine (immobilier, assurance, etc.), ce qui élargit votre champ d’action.

Une exonération d’impôt après 5 années de détention

Le PEA est un produit d’épargne destiné aux ménages qui se projettent dans l’avenir. Si vous cherchez une solution d’épargne à court terme (moins de 5 ans), investir dans un PEA n’est pas la bonne stratégie ! Pourquoi ? Car les avantages fiscaux apparaissent après 5 années de détention :

  • les gains sont exonérés d’impôt sur le revenu ;
  • les dividendes et plus-values générés par le PEA ne sont pas imposables s’ils sont réinvestis dans le contrat ;
  • les revenus des titres non cotés sont exonérés d’impôt dans la limite 10 % du montant des placements ;
  • le retrait d’un PEA assurance peut être converti en une rente viagère, elle aussi exonérée d’impôt.

Attention ! Un retrait ou un rachat de PEA pendant les 5 premières années entraîne immédiatement sa clôture. De plus, le gain net réalisé sera imposé à 12,8 %.

Peu importe l’ancienneté, les gains et rentes restent assujettis aux prélèvements sociaux (CSG, CRDS et prélèvement de solidarité) à un taux de 17,5 %.

Avec quels autres types d'investissement combiner un PEA ?

Crowdfunding immobilier, SCPI, assurance vie : investir en PEA ne vous empêche pas de profiter des avantages d’autres dispositifs.

Le crowdfunding immobilier

Depuis la loi PACTE instaurée en mai 2019, le PEA-PME est éligible aux obligations non cotées émises par les plateformes de crowdfunding et celles spécialisées dans l’immobilier. Une solution qui vous permet d’investir à la fois dans ces plateformes mais aussi de financer des opérations d’investissement immobilier à court terme (entre 12 et 36 mois).

Les SCPI

Mutualiser les risques tout en bénéficiant de rentes locatives sans souci de gestion locative. C’est ce que propose la SCPI (société civile de placement immobilier) ! Accessibles à partir de quelques centaines d’euros et garantissant un bon rendement, ce type d’investissement se combine parfaitement avec un PEA.

L’assurance vie

Autre produit d’épargne très populaire, le contrat d’assurance vie répond aux objectifs d’un grand nombre d’investisseurs et s’adapte surtout à tous les profils. Comme pour le PEA, vous êtes libre du mode de gestion, de vos placements (fonds en euros ou unités de compte) et de vos versements.

Embedded script : CTA - MonPetitPlacement - Placement - 30% remise
Click me
  1. Le plan d’épargne en actions (PEA) est un produit d’épargne réglementé qui permet d’investir votre argent en bourse.
  2. Banque, compagnie d’assurance, intermédiaire financier : l’ouverture de votre PEA se fait auprès de certains établissements.
  3. Diversification de votre portefeuille d’actifs et fiscalité avantageuse au bout de 5 années de détention sont les 2 avantages majeurs du PEA.
icon
Investir facilement en assurance vie
  • Produits premiums
  • Fiscalité avantageuse
  • Accompagnement sur mesure
Je découvre
Conseils
Je découvre

À lire aussi

Haut de page