Impôt sur le revenu (IR) : calculer et déclarer ses revenus

L'impôt sur le revenu (IR) taxe chaque année les bénéfices imposables des contribuables. 

Si votre résidence fiscale se situe en France et que vous ne bénéficiez pas d'une exonération d'impôts, vous devez obligatoirement remplir une déclaration. Grâce au simulateur Ooinvestir ci-dessus, vous pouvez réaliser la simulation du montant de votre impôt sur le revenu, que vous devrez rapporter par la suite sur votre déclaration.

Impôt sur le revenu : les éléments à prendre en compte

Plusieurs étapes sont nécessaires pour déterminer le montant de vos revenus soumis à l'impôt sur le revenu. En effet, tous vos revenus ne sont pas nécessairement concernés par cet impôt : des abattements et des déductions s'appliquent à votre revenu brut global. Ces abattements, déductions et charges, listés par l’administration fiscale, viennent réduire le montant de vos revenus et donc de vos impôts. Le revenu brut global imputé des abattements et déductions permet de déterminer le revenu net, c'est-à-dire l'assiette d'imposition.

Revenu brut global

La première étape consiste à déterminer votre revenu brut global.

Il y a 8 catégories de revenus imposables qui entrent en compte :

  • traitements, salaires ;
  • bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ;
  • bénéfices agricoles (BA) ;
  • bénéfices non commerciaux (BNC) ;
  • revenu de remplacement ;
  • revenus mobiliers ;
  • revenus fonciers ;
  • plus-values ;
  • rémunérations des dirigeants de certaines sociétés.

Pour déclarer votre revenu brut global, vous devez additionner les sommes que vous percevez dans chaque catégorie.

Toutefois, certaines catégories bénéficient d'un abattement à prendre en compte lors de votre calcul. Par exemple, si vous êtes salarié d'une entreprise, vous bénéficiez en principe d'une déduction annuelle de vos frais professionnels égale à 10 % de vos salaires.

Ainsi, si vous percevez un salaire annuel de 25 000 €, votre brut global sera de : 25 000 – (10 % x 25 000 ) = 22 500 €. C'est donc cette somme que vous devrez reporter sur votre déclaration.

Embedded script : [CTA Leads] Je réduis mes impôts
Contacter un expert >>>

 

Calcul de votre revenu net global

Une fois votre revenu brut global déterminé, vous pouvez lui imputer des charges déductibles. Ces charges sont listées par l'administration fiscale et le montant déductible est souvent plafonné. Pour un enfant majeur, la déduction des pensions alimentaires que vous lui versez est limitée à 5 947 €.

Les pensions alimentaires versées à vos enfants, à vos parents, ou à votre ex-conjoint constituent les principales charges déductibles.

Calcul de votre revenu net

La différence entre votre revenu net global et votre revenu net réside dans la possibilité de déduire certains abattements spéciaux de votre net global.

Les abattements spéciaux ont été instaurés par l’administration fiscale afin d'aider financièrement certaines personnes en difficulté ou dont la situation nécessite des dépenses supplémentaires. Par exemple, les principaux abattements spéciaux concernent les personnes âgées de plus de 65 ans ou les personnes handicapées.

Ainsi, il se calcule de la façon suivante :

revenu net global – abattements spéciaux = revenu net.

Exemple :

Si vous êtes salarié et invalide, que vous percevez un net global de 20 000 €, vous bénéficiez d'un abattement spécial de 1 221 €. Votre net imposable sera donc égal à 20 000 – 1 221 = 18 779 €.

 Calcul du montant de votre impôt

Une fois ces montants déterminés, l'impôt à déclarer suit 2 étapes :

  • le calcul de votre montant brut d'impôt à payer ; 
  • une appréciation du total net d'impôt à payer.

Montant brut de votre impôt sur le revenu

Le montant brut de votre impôt à déclarer dépend du nombre de parts dont vous bénéficiez, de votre quotient familial et de votre barème d'imposition.

Nombre de parts fiscales

Le nombre de parts fiscales qui vous est attribué dépend de votre situation : célibataire, en concubinage, marié ou pacsé. En principe, un célibataire bénéficie d'une seule part ; un couple marié bénéficie de 2 parts.

Votre nombre de parts, que vous soyez célibataire ou marié, augmente également si vous avez des enfants mineurs, majeurs ou encore des personnes invalides à votre charge. Ainsi, les 2 premiers enfants mineurs vous octroient une demi/part supplémentaire par enfant. A partir du troisième enfant à charge, vous bénéficiez d'une part entière supplémentaire.

Quotient familial

Votre quotient familial est égal à votre revenu net divisé par le nombre de parts fiscales de votre foyer.

Exemple : 

Vous êtes mariés et vous avez 3 enfants mineurs à charge avec un revenu net égal à 60 000 €. Votre quotient familial se calcule de la manière suivante : 60 000 / (2+1+1 = 4) = 15 000 € de quotient familial.

Barème de l'impôt sur le revenu (IR)

Une fois votre quotient familial obtenu, il ne vous reste plus qu'à lui appliquer le barème de l'IR et à déterminer votre taux d'imposition.

Pour déclarer les revenus imposables que vous percevez en 2020, le barème d'imposition progressif est le suivant :

Tranches

Taux d'imposition de la tranche

Jusqu'à 10 064 €

0 %

De 10 065 € à 25 659 €

11 %

De 25 660 € à 73 369 €

30 %

De 73 370 € à 157 806 €

41 %

Plus de 157 807 €

45 %

 

Exemple : Marie et Pascal

Marie et Pascal sont mariés et veulent connaître la fiscalité de leurs revenus imposables. Marie est salariée d'une entreprise. Elle perçoit 35 000 € de salaire net imposable. Pascal est avocat, son salaire net s'élève à 45 000 €. Ils ont 3 enfants à charge : 2 enfants mineurs qui vivent sous leur toit, et 1 enfant majeur de moins de 25 ans en études, qui relève encore de leur foyer.

Marie et Pascal bénéficient de deux 2 parts fiscales à eux deux. Les 2 enfants mineurs à leur charge leurs octroient 1 part supplémentaire. Le 3e enfant majeur leur offre une part supplémentaire. Le foyer bénéficie donc de 4 parts.

Leur quotient familial se calcul ainsi : 35 000 € + 45 000 € = 80 000 / 4 = 20 000 €.

En suivant les tranches d’imposition, l'impôt brut avant application du nombre de parts de Marie est Pascal est le suivant :

De 10 065 € à 25 659 € : (20 000 € - 10 065 €) = 9 935 € x 11 % = 1 092, 85 €.

La dernière étape pour que Marie et Pascal déterminent leur impôt brut est de multiplier l'impôt (1 092, 85 €) par le nombre de parts du foyer. En l'espèce, leur foyer compte 4 parts.

Le montant d'impôt brut à mentionner sur la déclaration de Marie et Pascal est de 4 371, 4 €.

Montant net de votre impôt sur le revenu (IR)

Enfin, le total brut d'impôt à reporter sur votre déclaration peut être revu à la hausse ou à la baisse par l'effet de certains mécanismes. 

  • Une réduction d'impôt de 20 % si votre revenu fiscal de référence (RFR) ne dépasse pas 19 175 € pour une personne seule ou 38 350 € pour un couple marié ou pacsé.
  • Un crédit d'impôt égal à 50% des dépenses engagées pour des prestations de service à la personne. Le crédit d'impôt fait l'objet d'un plafonnement à 12 000 € de dépenses soit 6 000 € de crédit d'impôt. 
  • L’ajout de la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus : elle concerne les personnes percevant sommes importantes (plus de 250 000 € pour une personne seule, et plus de 500 000 € pour un couple) et s’ajoute à leur impôt sur le revenu. 
  • Les réductions d'impôts de différents dispositifs de défiscalisation : Pinel, Denormandie, etc.

L'impôt n'est pas à payer lorsqu'il ne dépasse pas 61 €.

Exemple : Pierre et Chloé

Pierre et Chloé sont pacsés et veulent se renseigner sur la fiscalité de leurs revenus imposables. Chloé est architecte. Elle perçoit 40 000 € de salaire net imposable. Pascal est salarié d'une entreprise, son salaire net s'élève à 45 000 €. Ils ont 2 enfants mineurs à charge.

Pierre et Chloé bénéficient de deux 2 parts fiscale à eux deux. Les 2 enfants mineurs à leur charge leurs octroient 1 part supplémentaire. Le foyer bénéficie donc de 3 parts.

Leur quotient familial se calcul ainsi : 40 000 € + 45 000 € = 85 000 / 3 = 28 333 €.

En suivant les tranches d’imposition, l'impôt brut avant application du nombre de parts de Pierre et Chloé est le suivant :

De 10 065 € à 25 659 € : (25 659 € - 10 065 €) = 15 594 € x 11 % = 1 715, 34 €.

De 26 660 € à 28 333 € : (28 333 € - 26 660 €) = 1 673 € x 30% = 501, 9 €.

La dernière étape pour que Pierre et Chloé déterminent leur impôt brut est de multiplier l'impôt (2 217, 24 €) par le nombre de parts du foyer. En l'espèce, leur foyer compte 3 parts.

Le montant d'impôt brut à mentionner sur la déclaration de Marie et Pascal est de 6 651, 72 €.

Pierre et Chloé ont choisi d'investir dans le dispositif Pinel. Grâce à celui-ci, ils bénéficient d'une réduction d'impôts de 2 500 € annuelle.

Dès lors, leur revenu net à indiquer sur leur déclaration sera égal à 6 651, 72 € - 2 500 € = 4 151, 72 €.

Embedded script : [CTA Leads] Je réduis mes impôts
Contacter un expert >>>

Depuis le 1er janvier 2019, le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu permet de déduire chaque mois une part de votre impôt sur le revenu sur votre salaire ou votre pension de retraite.

Simulateur développé et propriété d’Ooinvestir. Estimation établie sur la base des déclarations de l'utilisateur et sous sa responsabilité. Estimation non contractuelle et rendue à titre indicatif et informatif, à vérifier avec votre expert conseiller en gestion de patrimoine. Les informations, données chiffrées et résultats contenus sur ce site et/ou obtenus dans le cadre de cette simulation sont donnés à titre indicatif et ne peuvent en aucun cas être assimilés à des conseils rendus en matière juridique, fiscale ou comptable de la part des sociétés du Groupe Solocal. Ils ne peuvent être utilisés comme substitut à une quelconque consultation. Ils ne sauraient engager la responsabilité des sociétés du Groupe Solocal ou de toute autre personne du Groupe notamment du fait d’erreurs, d’omissions ou du fait de l'utilisation qui aurait pu être faite de ces informations.