2 personnes se serrant la main au-dessus d'une maquette de maison

Comment fonctionne le crowdlending ?

Sommaire

La diversification du portefeuille d’investissement permet de sécuriser et de mieux rentabiliser ses placements. Plusieurs moyens s’offrent aux particuliers qui souhaitent investir pour faire fructifier leur capital, réaliser un projet immobilier  ou parer aux aléas de la vie. Parmi eux figure le crowdlending, un placement ouvert à tous les investisseurs. Ce mode de financement participatif se caractérise notamment par son ticket d’entrée accessible et son potentiel de rendement.

Comment fonctionne le crowdlending ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Quelles sont les principales plateformes de crowdlending ? Avec Ooinvestir, découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce type d’investissement.

Qu’est-ce que le crowdlending ?

Le crowdlending est un type de crowdfunding, c’est-à-dire un financement participatif dans lequel de nombreux investisseurs prêtent leur argent à des PME ou TPE. Tous les particuliers ont accès à ce type d’investissement. Il s’agit d’un prêt rémunéré qui se réalise par le biais d’une plateforme dédiée, sur laquelle le prêteur s’inscrit et accède aux différentes démarches. La plateforme s’occupe de la collecte des fonds.

En complément ou en remplacement d’un prêt bancaire, les entreprises peuvent opter pour un moyen de financement spécifique sous forme de dettes : ce sont les sommes que les investisseurs particuliers leur prêtent.

La somme investie sous forme de prêt est ensuite remboursée progressivement, majorée des intérêts. La rémunération peut varier en fonction du niveau de risque lié à l’entreprise porteuse du projet. Bien souvent, plus le risque est élevé, meilleure est la rentabilité.

Embedded script : CTA - Anaxago - Crowdfunding - 50€ offert
Click me

Le crowdlending présente des avantages qui le rendent attractif :

  • Possibilité pour un même prêteur d’investir dans plusieurs projets et de réduire les risques : en investissant une petite somme dans plusieurs projets, vous êtes exposés à moins de risque que si vous placiez une somme plus importante dans un seul projet ;
  • Liberté de choisir la ou les PME en quête de financement dont vous souhaitez soutenir le projet ;
  • Ticket d’entrée accessible, de quelques euros jusqu’à un maximum de 2 000 euros avec rémunération (5 000 euros s’il n’y a pas de rémunération) ;
  • Possibilité de choisir entre un paiement mensuel, trimestriel ou in fine (la somme prêtée est remboursée en une seule fois avec les intérêts cumulés) ;
  • Choix d’une ou de plateformes de crowdfunding / crowdlending selon ses propres critères. Par exemple en fonction de leur taux de défaut (risque lié à l’activité de la société à laquelle vous prêtez votre argent) et de leur rendement ;
  • Conditions connues à l’avance, comme la durée, les modalités de paiement, la rémunération, etc. ;
  • Aucun frais d’inscription et aucun frais de gestion à prévoir sur les plateformes les plus réputées.

Deux principaux risques sont toutefois à prendre en compte :

  • risque de perte en capital en cas de faillite de l’entreprise (projet non rentable, etc.) ;
  • risque d’illiquidité dans la mesure où votre argent est immobilisé pendant une longue période. En effet, contrairement à certains placements où vous pouvez vendre des titres ou des actions à tout moment, le crowdlending ne vous permet pas de recouvrer votre capital avant la fin de la durée prévue dans le contrat.

Vous pouvez choisir les plateformes d’investissement selon leur spécialisation : généralistes, crowdlending immobilier, agriculture ou encore orienté ENR (énergie renouvelables et développement durable). Mais prenez le temps de vérifier les performances de celle que vous choisissez ! N’hésitez pas à faire une comparaison avant de décider.

Comment cela fonctionne ?

Plusieurs étapes sont nécessaires pour participer à un ou plusieurs projets de crowdlending.

  1. Commencez par choisir la plateforme de financement participatif en ligne qui vous convient : vérifiez vos critères de sélection comme le type de plateforme (généraliste ou spécialisée), l’ancienneté, le taux de défaut (incapacité d’une entreprise à rembourser ses dettes), mais aussi la somme des financements en cours.
  2. Inscrivez-vous et accédez aux détails de chaque projet disponible : montant du prêt demandé, durée de remboursement, chiffre d’affaires de l’entreprise, nature du projet à financer, montant de l’intérêt, etc.
  3. Créditez votre compte, en choisissant soit le paiement par carte, soit le virement bancaire.
  4. Choisissez un projet à financer. Une fois votre proposition de financement effectuée, une période d’attente réglementaire est nécessaire jusqu’à ce que le montant total demandé soit récolté. Si la campagne de collecte de fonds est une réussite, un contrat de prêt vous est envoyé, par email ou par courrier.

Le financement issu du crowdlending peut prendre la forme d’un contrat de prêt, d’obligations (émissions obligataires), ou de mini-bons.

Si, faute d’investisseurs, l’entreprise n’est pas en mesure de rassembler les fonds requis pour lancer son projet, votre argent vous sera remboursé.

Quelle fiscalité est appliquée aux gains issus du crowdlending ?

Les intérêts que vous percevez de votre investissement (prêt à remboursement mensuel / trimestriel ou prêt in fine) sont considérés comme des gains en capital. Par conséquent, ils sont imposés au prélèvement forfaitaire unique (ou PFU), également appelé flat tax, soit 30 %. Celui-ci se compose des prélèvements sociaux (17,2 %) et d’une partie de l’impôt sur le revenu (12,8 %).

Embedded script : CTA - Anaxago - Crowdfunding - 50€ offert
Click me

Quelles plateformes choisir ?

Plusieurs acteurs existent sur le marché du crowdfunding et du crowdlending. Il est conseillé de ne pas se précipiter vers la plateforme proposant la rémunération la plus élevée ou un faible taux de défaut. Plusieurs critères doivent être pris en compte pour choisir la meilleure plateforme de crowdfunding / crowdlending, comme le total des sommes empruntées, l’ancienneté ou encore le nombre de prêts et de projets financés.

Voici les 3 plus grandes plateformes de prêt participatif qui peuvent être recommandées aux investisseurs :

  • October : c’est la plus importante de France. Plus de 31 000 prêteurs ayant le statut de particuliers ou d’institutionnels ont financé des projets via cette plateforme. Les taux de rendement démarrent à 2 % et les prêts octroyés ont dépassé 805 millions d’euros ;
  • Credit.fr : désormais filiale d’October, cet établissement présente également de belles performances depuis sa création en 2014 ;
  • Les Entreprêteurs : avec près de 59 millions d’euros collectés et plus de 21 000 prêts accordés, cette plateforme fait partie des leaders du secteur.
  1. Le crowdlending est une forme de crowdfunding – ou financement participatif – qui permet aux particuliers et institutionnels d’investir grâce au financement d’entreprises sous forme de prêt.
  2. L’investisseur est libre de choisir les projets à financer qu’il juge fiables, en prenant soin de sélectionner la bonne plateforme.
  3. L’investisseur perçoit des intérêts mensuels, trimestriels ou in fine.
icon
Investir en crowdfunding
  • Investir dans l'immobilier sans contraintes
  • Diversifier mes investissements
  • Taux d'intérêts intéressants
Je découvre
Conseils
Je découvre

À lire aussi

Haut de page