Photo de box de parking et box de stockage

Quelles différences entre un parking et un box de stockage ?

Sommaire

Le marché du self stockage, notamment via le parking et le box, est devenu une véritable niche pour les investisseurs. Ceux-ci les mettent en location pour en tirer des revenus réguliers. Selon vos moyens, pourquoi ne pas investir vous aussi ? Avant de vous lancer, il est important de savoir que les termes parking et box désignent 2 produits bien distincts, pour des investissements qui ne fonctionnent pas de la même manière. Quelles sont les différences entre parking et box de stockage ? Quels sont leurs avantages ? Lequel offre un meilleur rendement ? Ooinvestir vous explique tout !

Quelles sont les caractéristiques communes au box et au parking ?

Le parking est une aire spécialement dédiée au garage des automobiles. Certains parkings sont publics, d’autres privés à usage public. Ils sont couverts ou en plein air, en hauteur, en souterrain… Mais en général, les parkings se trouvent dans des espaces fermés et délimités par des marquages au sol.

Les boxes, quant à eux, sont généralement situés dans des parkings souterrains. Mais il s’agit cette fois d’espaces fermés par des murs ou des cloisonnements et dotés d’une porte individuelle. Ils offrent ainsi plus de garantie de sécurité et peuvent également servir de cave ou de dépôt, le temps d’un déménagement par exemple. Comme les parkings, ils se destinent aussi au stationnement, même si leur fonction va clairement au-delà d’un simple lieu de garage.

Embedded script : CTA - Pretto - Générique
Click me

Tout comme les garages, les boxes et les parkings sont donc des emplacements sécurisés pour garer des voitures. Mais attention à ne pas confondre les véritables usages du parking et du box !

Lorsque le règlement de copropriété le permet, il est possible de cloisonner son garage pour en faire un box de stockage. Toutefois, les propriétaires devront donner leur accord à la majorité absolue lors d’une assemblée générale.

Box de stockage et place de parking : quelles différences ?

Le parking est d’abord conçu pour accueillir le stationnement. Cette fonction de surface de stationnement du parking a d’ailleurs été consacrée par la loi, notamment l’arrêté de 1986 portant sur la protection des bâtiments d’habitation contre les incendies. Ce texte considère le parking comme un lieu ouvert, annexé à un ou plusieurs bâtiments d’habitation, et qui permet le remisage des automobiles et de leurs remorques, exclusion faite de toute autre activité.

D’un point de vue légal, il est donc impossible d’entreposer des biens autres que des véhicules dans des parkings. C’est d’ailleurs sur cette base que plusieurs copropriétés établissent leurs règlements. La loi considère en effet que l’entreposage de biens divers dans une place de stationnement comporte un danger pour les personnes.

Par conséquent, le parking ne peut pas servir de box, de cave ou de dépôt. Vous ne pouvez pas y entreposer d’objets. La première différence entre parking et box de stockage tient donc à leur fonction.

En cas de vol ou de détérioration des biens entreposés dans un parking par le feu, l’eau ou des actes de malveillance, les sociétés d’assurance n’accordent aucune indemnisation puisque l’entreposage de biens est interdit par le règlement et le contrat d’assurance. La responsabilité du propriétaire pourra même être engagée (article 1242 du code civil).

L’entreposage d’articles n’est possible que dans le cas d’un lieu de stationnement fermé. C’est pourquoi, exceptionnellement, si le parking n’est pas situé en souterrain ou n’est pas commun et ouvert, il est tout à fait possible d’y stocker des affaires. Bien entendu, il faut s’assurer que le règlement de copropriété l’accepte avant d’entreposer quoi que ce soit.

Vous l’aurez compris, le box de stockage est donc un emplacement fermé. Il est délimité par des murs ou des cloisons et comporte une porte, alors que le parking n’est délimité que par un marquage au sol. Avec cette configuration, le box peut accueillir non seulement un ou plusieurs véhicules, mais aussi plusieurs autres objets.

Le box de stockage constitue donc l’emplacement approprié pour garer son véhicule et stocker des affaires (meubles, matériel professionnel et autres articles). L’espace est sécurisé et seul le locataire y a accès.

Il est possible de placer dans un box de stockage de 4 mètres carrés au sol, le contenu d’une habitation de 40 mètres carrés.

Côté prix, la location d’un box de stockage revient naturellement plus chère que celle d’une place de parking.

Vous voulez organiser un déménagement ? Pour avoir une idée précise du volume et de la taille d’un box de stockage, il suffit de mesurer ses dimensions et de connaître celle des objets à entreposer. Vous pouvez déterminer le volume en utilisant la formule suivante : longueur x largeur x hauteur.

Quel avenir pour les places de parking dans les grandes villes ?

Chaque année, la place de la voiture est questionnée dans le plan de développement des communes. Face aux impacts écologiques et sanitaires liés aux émissions de gaz à effet de serre et aux particules fines des véhicules, les villes qui se veulent durables cherchent des solutions. Pour libérer de l’espace destiné aux mobilités « douces », la question du stationnement revient régulièrement au cœur des débats.

L’une des idées ? Allouer plus de place aux moyens de transports alternatifs en repensant le garage des voitures. Certaines grandes villes commencent à restreindre l’usage de la voiture en supprimant les parkings publics pour inciter les automobilistes à laisser leurs voitures chez eux. D’autres villes s’inscrivent plutôt dans une perspective conciliatrice, en cherchant à faciliter le stationnement tout en diminuant la place de la voiture dans l’espace public.

Seule certitude : la disparition des parkings n’est pas pour demain. Face au nombre de voitures dans l’espace public, les analyses montrent que les parkings privés ouverts et les boxes de stockage ont encore de beaux jours devant eux. Une opportunité pour les investisseurs en quête de placements locatifs !

Box de stockage ou parking : lequel a la meilleure rentabilité ?

Si vous décidez de devenir propriétaire d’un parking ou d’un box, c'est pour générer, à terme, des revenus supplémentaires. Partez alors de l’idée que, plus les charges seront élevées (taxe, entretien, etc.), moins votre placement sera rentable.

Pour mesurer la rentabilité d’un placement, il faut déterminer le rapport entre la somme investie et les revenus générés. La rentabilité brute d’un parking ou d’un box se calcule de la manière suivante : loyers annuels / montant de l’investissement.

Par exemple, si vous investissez dans un lot de parkings pour 60 000 euros avec un bénéfice de 12 000 euros par an, la rentabilité de vos parkings sera alors de 12 000 / 60 000 x 100 = 20 %.

Cette rentabilité n’est qu’un résultat brut. Elle ne donne qu’un aperçu général de ce que votre placement pourrait vous rapporter. Il faudra ensuite déterminer la rentabilité nette en déduisant des loyers perçus toutes les charges d’entretien et de copropriété, l’électricité, la taxe foncière, ainsi que les frais d'acte.

Un niveau de charges trop élevé peut réduire considérablement votre rendement locatif. Ne regardez pas uniquement la rentabilité brute mais bien la rentabilité nette !

Entre parking et box, comment choisir ? Tout dépend de chaque situation ! Un box sera plus cher à l’achat mais se louera à un prix plus élevé… À vos calculettes !

Mais au final, investir dans un parking ou un box avec une rentabilité nette de 5 % se révélera plus performant que dans un Livret A dont le taux se situe de 2 % au 1er janvier 2023.

Pour un 1er investissement locatif, que choisir ?

Pour un 1er placement, n’hésitez pas à choisir le format le plus accessible entre parking et box de stockage. En général, le box revient 20 à 25 % plus cher qu'une place de parking.

Les prix d’un box de stockage peuvent osciller autour de 5 000 euros en province et 25 000 euros dans les grandes agglomérations, selon ses dimensions. À Paris, ils peuvent coûter au-delà de 40 000 euros.

Pour optimiser votre investissement, pourquoi ne pas investir dans des places de parking « boxables » ? En investissant dans un parking qui peut être transformé en box, plutôt qu’un garage standard, vous pouvez doubler la rentabilité de votre placement.

Dans tous les cas de figure, les parkings et les boxes font partie des investissements les plus lucratifs en immobilier. Leur rentabilité moyenne atteint 6 à 9 %.

  1. Le box et le parking sont des emplacements de garage. Les box peuvent toutefois servir à la fois de garde-meuble, de stationnement pour véhicule et pour stocker d’autres objets et documents.
  2. Les opportunités de faire fructifier son argent dans des garages sous forme de box ou de parking existent aussi bien dans les petites villes que dans les grandes comme Paris.
  3. Bien que ces 2 types d’investissements soient intéressants, le placement en parking reste plus accessible tout en offrant des perspectives de rentabilité élevées.
icon
Obtenir mon étude personnalisée Pinel
  • Investissement immobilier
  • Jusqu'à 63 000€ de réduction d'impôt
  • Réduction d'impôt sur 12 ans
Lancer mon projet
Conseils
Lancer mon projet

À lire aussi

Haut de page