Maquette d'une maison en bois posée à côté de piles de monnaie

Les 4 solutions d’épargne pour investir en Pinel

Sommaire

L’épargne fait partie des solutions pour financer un investissement immobilier en Pinel, qu’il s’agisse d’un financement partiel ou total. Mais comment savoir quel placement est le mieux adapté pour financer votre acquisition en Pinel ? Cette loi vous offre un avantage fiscal de taille : une réduction d’impôt jusqu’à 63 000 euros sur 12 ans. Vous cherchez la meilleure solution pour votre profil et votre projet ? Ooinvestir vous guide. 

Le livret A et le LDDS pour un investissement immobilier en Pinel

Lorsqu’il est question d’épargne, les Français pensent massivement aux livrets accessibles à tous et présentant un atout majeur : des fonds disponibles en permanence

Ainsi, le livret A, le LDDS (livret de développement durable et solidaire) ou encore le LEP (livret d’épargne populaire) sont à envisager pour financer votre investissement Pinel.

Pourquoi utiliser un livret d’épargne pour financer son projet en Pinel ?

Livret A, LDDS ou LEP sont des livrets dont disposent de nombreux Français. Avec la possibilité d’effectuer des retraits à tout moment, ils sont privilégiés pour profiter d’une épargne disponible. Ils permettent aussi d’anticiper des projets à l’image d’un investissement immobilier en Pinel offrant un avantage fiscal.

Les sommes disponibles sur ces comptes peuvent constituer un apport pour obtenir un crédit. Vous réduisez alors le montant de votre crédit et pouvez envisager une durée plus courte ou des mensualités moins importantes pour votre investissement immobilier. De plus, les loyers versés par les locataires remboursent une partie de votre prêt immobilier. Votre effort financier est donc moins important. À cela s’ajoute la réduction d’impôt promise par le dispositif Pinel pour augmenter chaque mois votre confort de vie. 

Avec des taux d’intérêt historiquement faibles, ces livrets sont actuellement peu rémunérateurs. 

Les limites de ces livrets pour votre investissement locatif

Ces supports d’épargne n’offrent pas des plafonds très élevés :

  • 22 950 € pour le livret A ;
  • 12 000 € pour un LDDS ;
  • 7 700 € pour un LEP. 

Il n’est à ce titre pas envisageable de financer entièrement votre projet d’investissement locatif dans le cadre du programme de défiscalisation de la loi Pinel, même en cumulant plusieurs livrets de ce type. Ils peuvent en revanche contribuer à votre apport pour un dossier bancaire attractif

Le plan épargne logement (PEL) pour investir dans l’immobilier

Le PEL offre un fonctionnement différent des livrets A, LDDS et LEP. 

Les avantages du PEL pour votre investissement immobilier locatif

Contrairement aux supports d’épargne précédemment cités, le plafond s’élève à 61 200 euros. Si cette somme n’est pas suffisante pour investir en Pinel et obtenir une réduction d’impôt promise, il est possible de financer une grande partie de votre projet pour réduire le montant du crédit immobilier. 

D’autre part, selon l’année de souscription, il propose un taux d’intérêt plus élevé que les autres supports d’épargne. 

Les inconvénients du PEL pour financer un investissement locatif en Pinel

Initialement, le PEL avait pour ambition de permettre aux Français d’épargner en vue de l’achat d’un bien immobilier et d’obtenir un taux d’intérêt attractif. Toutefois, la situation est aujourd’hui différente avec l’effondrement des taux. Au mieux, un PEL permet d’emprunter à 2,20 %. Mais début juillet 2021, il est possible d’emprunter sur 25 ans à 0,98 %. Il semble donc préférable de réaliser un crédit immobilier et de conserver cette épargne. 

C’est d’autant plus le cas si votre PEL est ancien. Tandis qu’un plan épargne logement est proposé aujourd’hui à 1 %, un PEL ouvert entre 2003 et 2015 était proposé à 2,50 %. Il n’est donc pas forcément la meilleure solution si vous souhaitez investir dans l’immobilier et défiscaliser avec le dispositif Pinel, puisque sa rémunération est supérieure aux taux d’emprunts.

Enfin, si vous effectuez un retrait sur un PEL, votre compte est automatiquement fermé. Vous ne pouvez donc pas prélever seulement une partie de votre épargne pour investir dans votre projet immobilier.

Le plan épargne en actions pour investir dans un dispositif de défiscalisation immobilière

Cette épargne est assez spécifique par rapport aux supports précédemment cités. Les sommes versées sur votre support d’épargne ont pour objectif d’acheter des titres tels que :

  • des actions, des certificats d’investissements ou des parts de SARL ;
  • des parts d’organismes de placements collectifs telles que des SICAV. 

Les avantages du PEA pour votre investissement locatif en Pinel

Cette fois, il est possible de financer intégralement votre achat en Pinel, puisque le plafond de ce produit d’épargne s’élève à 150 000 €. Cela vous permet de constituer votre patrimoine immobilier et d’acheter un logement sans faire appel au crédit, ce qui représente une économie conséquente. Vous n’êtes pas contraint de payer des intérêts et une assurance emprunteur, ce qui augmente le rendement de votre projet. 

L’assurance de prêt peut représenter jusqu’à 30 % du coût total de votre crédit immobilier. 

Autre point important : À partir de la 6e année de détention, Les retraits n’entraînent pas la clôture du PEA. Avant ce délai, il faut un motif valable pour retirer des fonds (licenciement, invalidité ou mise à la retraite anticipée).

Les inconvénients du PEA pour investir en Pinel

Si vous envisagez de retirer des fonds avant 5 ans, au risque de clôturer votre compte pour investir en Pinel et défiscaliser, vous serez lourdement taxé. Les gains générés par votre produit d’épargne sont imposés à 12,80 %. Il est donc préférable d’attendre 5 ans pour profiter d’une fiscalité plus avantageuse et consacrer un montant plus important à votre projet immobilier pour réduire votre impôt. 

Si vous souhaitez bénéficier de la défiscalisation maximale de la loi Pinel, à savoir une réduction d’imposition sur le revenu de 63 000 euros sur 12 ans, vous devez effectuer un investissement de 300 000 euros. Or, plafonné à 150 000 €, le PEA ne financera qu’une partie de votre projet

Enfin, au même titre qu’une assurance-vie avec un investissement dans des unités de compte ou des SCPI (à ne pas confondre avec FCPI), le PEA n’est pas le placement le plus sûr. Un risque de perte du capital investi existe. Cela pourrait mettre en péril votre projet d’investissement immobilier en Pinel pour réduire vos impôts et constituer votre patrimoine financé par les revenus locatifs. 

Il existe en parallèle le PEA-PME pour investir dans des PME. Cette fois, le plafond est de 225 000 €. Cela permet d’obtenir une somme plus importante pour votre investissement immobilier en Pinel.

Le plan épargne retraite PER pour votre investissement immobilier locatif en Pinel

Le plan épargne retraite est une solution d’épargne qui, comme son nom l’indique, permet de préparer la retraite et d’augmenter vos revenus lorsque vous mettez un terme à votre activité. La sortie peut se faire en capital ou en rente. De ce fait, vous pouvez envisager de constituer votre patrimoine et d’augmenter vos revenus en réduisant votre impôt grâce au dispositif Pinel.

Les avantages du PER pour votre investissement immobilier en Pinel

L’atout majeur du PER par rapport aux autres solutions d’épargne pour financer un investissement locatif réside dans sa capacité à financer intégralement votre projet. Le PER ne présente pas de plafonds. Vous pouvez parfaitement investir 300 000 € dans votre projet d’investissement locatif dans une résidence neuve et obtenir la réduction d’impôt maximale. 

D’autre part, vous pouvez choisir une sortie en capital, en rente ou les 2 solutions à la fois. De ce fait, il est envisageable de dédier la sortie en capital à votre investissement tout en conservant une rente pour compléter votre revenu. 

Enfin, vous bénéficiez d’une fiscalité intéressante à la sortie avec une exonération d’impôt sur le revenu. Cette solution est possible uniquement si vous n’avez pas déduit de vos revenus vos différents versements. Cet avantage, cumulé à celui du dispositif Pinel, est à prendre en considération pour une défiscalisation optimale. 

Le dispositif Pinel vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt équivalente à 12 %, 18 % ou 21 % de votre investissement immobilier en contrepartie d’un investissement locatif de 6, 9 ou 12 ans.

En revanche, si vous avez choisi de réduire votre impôt au moment des versements, vous êtes imposé comme suit :

  • sortie en capital : la part des versements est soumise au barème progressif de l’impôt sur le revenu. La part correspondant aux produits générés par le contrat est taxée au titre du prélèvement forfaitaire de 30 % (12,8 % au titre de l’impôt sur le revenu, 17,2 % au titre des prélèvements sociaux) ;
  • sortie en rente : elle est soumise à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux au taux de 17,2 %. 

Ici, votre imposition sera impactée par votre PER. Toutefois, grâce au dispositif de défiscalisation de la loi Pinel, vous parvenez tout de même à obtenir une réduction de votre impôt tout en constituant votre patrimoine.

Les inconvénients du PER pour votre investissement immobilier locatif

Vous envisagez d’investir pour obtenir une réduction d’impôt grâce au dispositif de défiscalisation Pinel ? Vous allez devoir attendre la retraite si vous ne remplissez aucune condition permettant un retrait anticipé. En effet, si le plan épargne retraite permet à présent de financer sa résidence principale avant le départ en retraite, il n’est pas prévu de débloquer des fonds pour investir dans une résidence en location.

Rappel des conditions pour bénéficier de la défiscalisation en loi Pinel

Vous avez trouvé le meilleur placement pour financer votre investissement locatif en Pinel afin de réduire vos impôts ? Ooinvestir vous rappelle les conditions pour constituer votre patrimoine et le faire financer par les loyers perçus.

  • Réaliser un investissement dans une résidence neuve ou dans un local rénové transformé en habitation.
  • Acquérir un logement conforme à la RE2020.
  • S’engager sur une durée de location de 6, 9 ou 12 ans.
  • Respecter le plafond d’investissement pour le calcul de la réduction d’impôt de 300 000 € (ou 5 500 € par m²). Ce prix tient compte du coût total de l’opération (prix + frais d’acquisition).
  • Effectuer son investissement immobilier locatif doit se situer en zone A, A bis ou B1.
  • Respecter un plafond de loyer pour profiter de votre avantage fiscal (le plafond est défini selon la zone d’investissement immobilier).
  • S’assurer que les revenus de vos locataires se situent sous les seuils fixés par la loi (un plafond là encore défini par la zone dans laquelle se trouve le logement en location).
Embedded script : [CTA Page Pinel] - Comment investir en loi Pinel ?
[ooinvestir] Comment investir en loi Pinel ?
  1. Le PER, en raison de l’absence de plafond, est la seule épargne permettant de financer intégralement un projet d’investissement immobilier en loi Pinel pour profiter de la réduction d’impôt maximale.
  2. Si vous disposez d’un taux attractif pour votre PEL, il est préférable de conserver votre épargne et de financer votre investissement immobilier en loi Pinel par le crédit.
  3. Le PEA permet de financer une partie importante de votre investissement immobilier en location, voire intégralement l’investissement avec son plafond de 150 000 €. Le retrait n’entraîne pas la clôture après 5 ans de détention.  
  4. Les livrets tels que le LEP, le livret A ou le LDDS permettent de disposer d’un apport pour constituer votre patrimoine immobilier en loi Pinel.
icon
Demander un conseil à l’un de nos experts
  • Contact dans la journée
  • Une étude de situation personnalisée
  • Un accompagnement sur-mesure
Contacter un CGP
Conseils
Contacter un CGP

Haut de page