couple dans un salon présentant des clés synonyme d'achat

Investir en loi Pinel à 45 ans

SOMMAIRE

À 30, 45 ou 60 ans, les projets immobiliers et les capacités financières sont différents. À 45 ans, beaucoup sont dans la vie active depuis plusieurs années et ont déjà effectué la moitié de leur carrière professionnelle. C’est une période de vie qui signe un temps charnière, constituant le moment idéal pour mettre en place une stratégie d’investissement immobilier claire et efficace. Investir en loi Pinel est donc un bon moyen d'obtenir une réduction d'impôt en contrepartie de l'achat d'un bien immobilier neuf qui sera mis en location. Découvrez avec Ooinvestir pourquoi il est judicieux d’investir via la loi Pinel lorsque l’on a 45 ans. 

Défiscaliser pour réduire ses impôts avec la loi Pinel

À l'âge de 45 ans, les crédits immobiliers liés à la résidence principale sont généralement  remboursés. Par ailleurs, actifs depuis plusieurs années, votre situation professionnelle s’est stabilisée et vos revenus ont évolué.

En effet, à l’âge de 45 ans, vous en êtes généralement à la moitié de votre vie active et vous avez très certainement commencé à bénéficier d’une augmentation significative de votre niveau de salaire au fur et à mesure du développement de votre carrière. Par conséquent, vos impôts sur le revenu ont, comme vos ressources, observé une évolution constante.

Avant de vous lancer et d’investir dans l’immobilier locatif, vérifiez votre capacité d'endettement. En effet, depuis le 1er janvier 2021, le remboursement mensuel de votre crédit en cours ne doit pas dépasser 35 % de vos ressources

La solution ? L’investissement immobilier locatif en loi Pinel ! 

C’est le moment propice pour vous intéresser aux placements immobiliers pour défiscaliser en loi Pinel et agrandir votre patrimoine.

Cette loi de défiscalisation vous offre la possibilité de réduire vos impôts jusqu’à 63 000 euros sur 12 ans :

  • 12 % du prix d’acquisition du bien immobilier pour 6 ans d’engagement de location ; 
  • 18 % du prix d’acquisition du bien immobilier pour 9 ans d’engagement de location ; 
  • 21 % du prix d’acquisition du bien immobilier pour 12 ans d’engagement de location.

Si la loi Pinel offre une réduction d’impôt qui vous permet de réaliser une belle économie via l’achat d’un logement située dans l’une des zones éligibles, l’un de ses principaux avantages réside dans la souplesse du dispositif de défiscalisation. Celui-ci  vous permet de l’adapter à vos propres besoins. Durée d’engagement, localisation du bien immobilier… la loi Pinel est loin d’être figée et vous offre la possibilité de bénéficier d'un investissement sur mesure.

Comme vous l’aurez compris, acheter un logement neuf via le dispositif de défiscalisation de la loi Pinel est donc un très bon moyen de réduire vos impôts, tout en vous construisant un patrimoine immobilier que vous pourrez utiliser à l’avenir et en maintenant votre pouvoir d’achat.

Sachez de plus que la Ministre en charge du Logement, Emmanuelle Wargon, a confirmé en novembre 2020 son souhait de prolonger le dispositif de la loi Pinel, dans sa forme actuelle, jusqu’au 31 décembre 2022. Celui-ci subira ensuite un amoindrissement de l’avantage fiscal octroyé dans les années 2023 et 2024.

Le taux de défiscalisation passera en 2023 à :

  • 10,5 % du prix d’acquisition du bien immobilier pour 6 ans d’engagement de location ; 
  • 15 % du prix d’acquisition du bien immobilier pour 9 ans d’engagement de location ; 
  • 17,5 % du prix d’acquisition du bien immobilier pour 12 ans d’engagement de location.

Le taux de défiscalisation passera en 2024 à :

  • 9 % du prix d’acquisition du bien immobilier pour 6 ans d’engagement de location ; 
  • 12 % du prix d’acquisition du bien immobilier pour 9 ans d’engagement de location ; 
  • 14 % du prix d’acquisition du bien immobilier pour 12 ans d’engagement de location.

C’est donc le moment idéal pour investir et profiter de réaliser une défiscalisation immobilière aux taux actuels. 

Investir en loi Pinel pour... loger ses enfants

Depuis le 1er janvier 2015, les investissements réalisés dans le cadre du dispositif de la loi Pinel permettent aux propriétaires de louer les logements acquis à l’ensemble des membres de leur famille. Ceci, contrairement à la précédente loi Duflot, qui ne donnait pas la possibilité de louer à l’un de ses ascendants ou descendants.

Enfants, petits-enfants, frères, sœurs, parents ou grands-parents, en tant qu’investisseur, vous pouvez donc louer votre logement à un membre de votre famille (sous réserve que votre locataire ne fasse pas partie de votre foyer fiscal), tout en conservant le bénéfice fiscal de la réduction d'impôt Pinel.

Si la loi ne pose plus de restrictions en termes de liens de parenté, sachez cependant que pour louer votre logement Pinel, fraîchement acquis, à l’un de vos enfants, vous devrez respecter certaines conditions, prévues par la loi, à l’article 199 novovicies du CGI (Code général des impôts) :

  • Le bailleur et le locataire ne doivent pas être rattachés fiscalement au même foyer (pour éviter de cumuler le bénéfice d’une demi-part fiscale supplémentaire avec l’avantage fiscal de la réduction d’impôt de la loi Pinel) ;
  • Votre lien de descendance ne vous dispense pas du respect des plafonds de ressources en vigueur ;
  • Pour bénéficier du dispositif Pinel, vos enfants doivent être majeurs ;
  • Les descendants ne doivent pas percevoir d’allocation logement (APL, ALS…) ;
  • Il est impossible de loger gratuitement vos enfants dans un appartement en loi Pinel.

ATTENTION : seuls les appartements neufs acquis depuis le 1er janvier 2015, vous autorisent à louer votre bien à vos enfants.

Et si votre enfant est rentré dans la vie active, vous avez toujours la possibilité de lui louer le bien à une condition : si ses revenus n’excèdent pas les limites des plafonds de ressources Pinel, comme pour n’importe quel autre locataire.

Investir en loi Pinel pour...anticiper sa retraite

Si vous avez 45 ans cette année, sachez que c’est aussi un âge où les Français s'intéressent de plus en plus à épargner en vue de préparer leur retraite.

En effet, 85 % des actifs âgés de 35 à 49 ans se déclaraient inquiets et estimaient en 2015 que leur pension retraite ne leur permettrait pas de vivre correctement le moment venu (selon le baromètre du Cercle des Épargnants en avril 2015).

Le financement des retraites reste ainsi une préoccupation forte chez les épargnants de plus de 40 ans. Toujours, selon les mêmes sources, l’assurance-vie a toujours la côte auprès de 36 % des ménages en France. L'investissement dans l’immobilier reste quant à lui, une valeur refuge plébiscitée par 20 % d’entre eux.

Ainsi, afin d’éviter d’être touchés de plein fouet par cette baisse de vos revenus à la fin de votre carrière professionnelle, investir dans l’immobilier à travers un dispositif de défiscalisation tel que la loi Pinel reste l’une des meilleures façons de vous bâtir un patrimoine.

Votre investissement Pinel vous permettant ainsi d’obtenir un complément de revenus non-négligeable après votre départ à la retraite ou d’habiter le logement, une fois le crédit remboursé.

Si vous réalisez un emprunt immobilier à 45 ans, vous aurez complètement remboursé vos emprunts au moment de la retraite et pourrez ainsi profiter pleinement des revenus locatifs générés par votre investissement en loi Pinel. Réaliser un investissement immobilier locatif dans le neuf via la loi Pinel à cet âge vous permet également de vous constituer un patrimoine facilement transmissible à transmettre à vos enfants.

S’il n’y a pas d’âge idéal pour investir dans l’immobilier neuf, réaliser un investissement locatif via la loi Pinel à 45 ans s’avère donc être une solution idéale, répondant aux différents objectifs des investisseurs. Que ce soit pour réaliser une défiscalisation immobilière, loger vos enfants, commencer à préparer votre retraite, obtenir une rente à terme sur vos revenus locatifs ou améliorer votre niveau de vie, un investissement en loi Pinel offre de multiples avantages.

 

  1. 45 ans représente l'âge idéal pour investir dans l'immobilier locatif, car vous cumulez des revenus confortables avec un réel besoin de réduire vos impôts. 
  2. La loi Pinel constitue un excellent levier immobilier et fiscal pour répondre aux problématiques de cette tranche de vie. 
  3. Grâce à ce dispositif, vous avez la possibilité de permettre à votre enfant et/ou à votre parent d’être locataire, à condition de respecter notamment le plafond de loyer imposé par la loi Pinel. 
  4. En plus de la réduction sur vos impôts, un logement acquis en loi Pinel vous permet d'anticiper la baisse sur vos revenus inévitable au moment de votre retraite.

Haut de page