Photo d'un homme devant un écran avec une calculatrice à la main

Pourquoi et comment investir en PropTech ?

Sommaire

Le secteur de l’immobilier n’a pas manqué le train de la révolution numérique. De nombreuses start-ups du numérique se spécialisent aujourd’hui dans les services et produits liés au marché de la pierre. Il s’agit des « PropTech ». Ces entreprises innovantes peuvent être financées par des fonds d’investissement ou par des levées de fonds, auxquelles les investisseurs particuliers peuvent parfois participer.

Placer de l’argent dans ce type de start-up permet de diversifier son portefeuille, mais comment procéder ? Quel est le ticket d’entrée ? Dans ce guide Ooinvestir, découvrez comment élargir son patrimoine en plaçant de l’argent dans les PropTech, mais aussi les avantages et les risques associés.

Qu’est-ce que la PropTech ?

Le mot PropTech vient de la contraction des termes « propriété » et « technologie ». Il désigne les startups qui misent sur les nouvelles technologies pour proposer des solutions innovantes dans les différents secteurs de l’industrie immobilière.

En effet, avec les nouvelles habitudes des utilisateurs basées sur la dématérialisation et l’usage des objets connectés (smartphones, maison connectée, smart home, etc.), les acteurs de l’immobilier ont réinventé le marché de la pierre.

Qu’il s’agisse des majors ou des nouvelles pousses, de nombreux professionnels de l’immo hightech proposent des prestations et produits axés sur le numérique. Ces services sont notamment disponibles via des applications ou des plateformes spécialisées.

C’est le cas par exemple de Masteos. Cette plateforme est spécialisée dans l’investissement locatif et propose des services de gestion immobilière digitalisée. L’entreprise s’est propulsée au sommet grâce à une levée de fonds de 15 millions d’euros en 2021 puis 40 millions en juin 2022.

Les PropTech couvrent plusieurs branches de l’industrie immobilière en France, comme :

  • la construction ;
  • les transactions, comme l’achat et la vente d’un logement ;
  • la mise en location et la gestion locative ;
  • l’aspect financier ;
  • la gestion des bâtiments, qui inclut leur entretien.

D’autres startups gravitent autour des PropTech, notamment celles spécialisées dans l’assurance (InsurTech), la construction (ConTech), et la finance (FinTech).

Les startups de l’immobilier sont réparties en 3 grands groupes :

  • le smart real estate ou immobilier smart ;
  • le real Estate fintech ou immobilier fintech pour l’aspect finance ;
  • l’économie du partage ou les nouveaux usages de l’immeuble.

Parmi les avantages apportés par les start-ups immobilières figurent :

  • la simplification des processus d’achat-vente (facilitation des démarches, visites virtuelles à 360°, estimation en ligne, etc.) ;
  • une expérience utilisateur améliorée.

La gestion immobilière dans les copropriétés gagne aussi en simplicité et en efficacité. De leur côté, les sociétés immobilières deviennent plus productives grâce à l’adoption de nouvelles solutions technologiques. Enfin, la mise à disposition en temps réel de données fiables (performances, tendances, etc.) aide les responsables et décideurs dans les choix à opérer.

Les proptech se posent en partenaires des entreprises du secteur de l’immobilier (location, achat-vente, investissement locatif, etc.), tout en étant des porteurs de projets qui misent sur l’innovation.

Comment investir dans une proptech ?

Il existe 3 manières d’investir dans une startup ou dans le high-tech immobilière :

  • opter pour une plateforme de crowdfunding equity (financement participatif) qui met en relation les investisseurs particuliers et les start-ups en quête de levée de fonds. Cela peut prendre soit la forme d’un placement en capital, soit d’un placement en royalties. Le ticket d’entrée est généralement abordable, puisque vous pouvez participer à partir de 1 000 euros ;
  • choisir les fonds de capital investissements de type FCPI (fonds commun de placement dans l’innovation), les FCPR (fonds commun de placement à risque) et les FIP (fonds d’investissement de proximité) ;
  • intégrer un club d’investissement, à l’image des clubs de business angels. Ils réunissent une dizaine d’investisseurs ou plus pour participer à une levée de fonds.

Le financement participatif reste cependant la meilleure solution pour investir en proptech, grâce à son faible ticket d’entrée.

Embedded script : CTA - Anaxago - Crowdfunding - 50€ offert
Click me

Quels sont les avantages et les inconvénients de ce type de placement ?

Investir dans les startups immobilières offre un certain nombre d’avantages, mais des risques existent.

Premier avantage : les opportunités offertes par l’essor du marché du logement. En effet, ce secteur qui compte pour plus de 15 % du PIB demeure l’un des 3 piliers les plus dynamiques de l’économie en France. Il présente donc un énorme potentiel de développement pour les startups immobilières.

Les avantages fiscaux ne sont pas en reste. En effet, vous pouvez obtenir une réduction d’impôt sur le revenu en investissant dans une startup de type PME non cotée. Pour ce faire, vous devez opter pour un investissement en capital.

Attention toutefois à certains risques, en particulier ceux liés au type d’investissement choisi. Avec les FIP, FCPR et FCPI, le risque éventuel réside dans la perte du capital investi, que ce soit totalement ou partiellement. À cela s’ajoutent le risque d’illiquidité lié au fond d’investissement et le risque des fluctuations des marchés.

Autre inconvénient à noter : les fonds investis ne peuvent être récupérés généralement qu’après 5 ans. En cas de nécessité, l’investisseur ne peut donc pas compter sur son argent immédiatement.

Quelles sont les perspectives du marché des proptech ?

Les startups de l’immobilier doivent adopter une stratégie de croissance. Et pour cela, les relais ne manquent pas ! Il s’agit d’abord de s’appuyer sur un partenariat avec les professionnels de l’immobilier (promoteur, agence, société immobilière de gestion et location, etc.) déjà présents sur le marché. Renforcer la coopération avec les grands groupes constitue un bon moyen d’étoffer le portefeuille clients, quel que soit le type de service qu’ils proposent. Il est également nécessaire d’élargir et densifier la présence des différents acteurs en France sur le territoire national. L’élargissement au niveau international constitue aussi un excellent levier de croissance.

Par ailleurs, il s’avère important pour ces startups de gagner une solide part de marché dans leurs sphères respectives. Toujours pour conquérir de nouveaux clients, les startups de l’immobilier doivent aussi déployer de nouvelles solutions technologiques. Il peut s’agir d’outils ou de fonctionnalités qui visent à améliorer l’expérience client et à augmenter les performances des entreprises du secteur.

Concrètement, le potentiel de croissance est réel et important. Les nombreuses levées de fonds et les sommes récoltées en apportent des preuves tangibles, sans oublier l’accroissement du nombre des acteurs. La bonne santé du marché de l’immobilier consolide aussi la percée des proptech.

  1. Le terme proptech désigne des startups innovantes axées sur les services et produits immobiliers digitalisés.
  2. Comme le secteur de l’immobilier représente 15 % du PIB en France, leur potentiel de croissance est élevé.
  3. Les particuliers peuvent investir dans ces start-ups par le biais du crowdfunding ou des fonds-capital d’investissement.
icon
Investir en crowdfunding
  • Investir dans l'immobilier sans contraintes
  • Diversifier mes investissements
  • Taux d'intérêts intéressants
Je découvre
Conseils
Je découvre

À lire aussi

Haut de page