Villa en bord de mer

Immobilier : pourquoi et comment investir en bord de mer ?

SOMMAIRE

facebook
linkedin
twitter
sharing

Des falaises blanches de la côte normande aux plages de sable fin de la côte d’Azur, en passant par les dunes de la façade Atlantique et les grèves bretonnes à couper le souffle : les Français aiment leur littoral ! Souvent associées aux plaisirs de l’eau, à la beauté des lumières et à la douceur du climat, les stations balnéaires françaises sont en effet prisées par les touristes.

Si le marché immobilier du littoral demeure plus onéreux que dans les terres, il reste tout à fait possible d’acheter un appartement ou une maison au bord de mer, à condition de réfléchir en amont à la destination du logement (résidence principale ou secondaire, location saisonnière ou à l’année) et de choisir avec soin le lieu où vous souhaitez investir. À ces conditions, la rentabilité peut vite être au rendez-vous… sans oublier le plaisir de pouvoir profiter des bienfaits du bord de mer. Ooinvestir fait le point sur le marché immobilier du littoral.

Le marché immobilier sur le littoral français

Selon le cabinet BVA, près de 35 millions de vacanciers (Français et étrangers) convergent chaque année vers les différentes côtes françaises pour profiter de leurs beautés et s’y ressourcer. Un marché qui n’a pas faibli (bien au contraire !) avec la crise sanitaire.

Cette forte demande de logements (maisons ou appartements) en bord de mer crée donc une certaine pression sur le marché immobilier du littoral qui demeure plus onéreux que celui pratiqué dans les terres. Car pour les vacances ou pour y vivre, qui n’a pas envie de profiter d’une vue sur mer au coucher du soleil ?

Mais bonne nouvelle, l’achat d’un logement en bord de mer reste accessible… à condition toutefois de prendre le temps de prospecter avec soin et surtout de comparer ! Certaines stations balnéaires très connues, comme Le Touquet, Deauville, Saint-Tropez ou encore Biarritz, affichent des prix très élevés. Mais il suffit parfois de parcourir quelques kilomètres pour constater que la pression immobilière redescend et que les prix affichés deviennent plus abordables !

Exemple : 

Si le prix moyen au mètre carré à Biarritz sur la côte Atlantique frôle les 6 400 euros pour un appartement avec vue sur mer, ce dernier tombera à 3 300 euros le mètre carré pour un logement situé dans la station balnéaire de Seignosse, située à 40 km plus au nord, détaille le site meilleursagents.com.

 

Il existe de fortes disparités locales sur le marché immobilier du littoral, il est donc essentiel, une fois votre choix de côtes établi (Azur, Atlantique, etc.) de prospecter en comparant les prix ville par ville. L’occasion pour vous de découvrir de nouvelles stations balnéaires ! 

Investissement locatif, résidence principale ou résidence secondaire ?

Avant d’investir dans une maison ou un appartement au bord de mer, il est important d’être fixé sur la finalité du ou des logement(s) que vous allez acheter. Souhaitez-vous acquérir une maison ou un appartement au bord de la mer pour vous y installer ou souhaitez-vous mettre ce logement en location, de manière saisonnière ou toute l’année ?

Si vous destinez ce logement à votre seul usage, c’est à vous de décider quelles seront vos priorités. Voulez-vous investir dans un logement neuf ou souhaitez-vous restaurer de l’ancien ? Vous devez également vous interroger sur vos attentes : besoin de proximité avec de grandes villes pour profiter des commerces et commodités ou besoin de vous retirer pour « couper » avec le tumulte de la ville.

En revanche, si vous prévoyez d’investir sur le marché locatif, vous devrez aussi prendre en compte les besoins de vos futurs locataires et vous préoccuper de la rentabilité de votre bien. S’il s’agit d’une location saisonnière, une ville ou un village touristique est certainement à privilégier afin que vos hôtes puissent être rassurés sur la possibilité de profiter facilement des restaurants et autres plaisirs balnéaires. S’il s’agit d’une location à l’année, votre locataire priorisera plus certainement un logement situé non loin d’un grand centre urbain, avec des facilités pour se garer (un parking pourrait être un avantage) voire une desserte ferroviaire. Dans les 2 cas, renseignez-vous sur le marché dans la zone ciblée et sur le dynamisme de la demande locative du secteur. Vous éviterez les mauvaises surprises, comme d’importantes périodes de vacances locatives qui grèveraient considérablement la rentabilité de votre investissement.

 

Pour vos locations saisonnières ou à temps plein, n’hésitez pas à confier votre logement à une agence, surtout si vous ne vivez pas à proximité.

Dans le cadre de la loi Pinel, et à condition que vous mettiez notamment votre bien (neuf ou ancien rénové à neuf) en location à temps plein pendant 6, 9 ou 12 ans, vous pourrez profiter de réductions d’impôts qui viendront s’ajouter aux revenus locatifs perçus. Au terme de la période de location obligatoire, vous pourrez décider de récupérer votre logement ou le laisser sur le marché locatif. Vous pouvez vérifier sur le simulateur Ooinvestir si la zone où vous souhaitez acheter est éligible au dispositif Pinel.

Quelles côtes de France ? 

La France possède près de 5 400 kilomètres de côtes ! Du Nord au Sud de l’hexagone, ces littoraux offrent une diversité rare de paysages à découvrir, qui sont autant d’investissement potentiels :

  • Dans le Nord : vous trouverez la côte des Dunes de Flandre, la côte d’Opale et la côte Picarde. Les stations balnéaires les plus connues sont Bray-Dunes, Oye Plage, Le Touquet, etc.
  • En Normandie : vous trouverez, entre autres, la côte d’Albâtre, la côte de Grâce ou encore la côte de Nacre. Des villes comme Honfleur ou Deauville s’y nichent.
  • En Bretagne : vous trouverez les célèbres côtes d’Émeraude ou côte de Granit Rose rivalisent également de beauté. Saint-Malo, Dinard ou encore Perros-Guirec pourraient faire votre bonheur.
  • Sur la façade Atlantique, le choix est vaste entre la côte d’Amour (La Baule), les côtes sauvages (Oléron) ou la côte Basque qui accueille les stations balnéaires de Biarritz ou d’Hendaye.
  • Sur le pourtour de la Méditerranée, vous aurez le choix entre la Riviera (Menton, Cap d’Ail, etc.), la côte d’Azur (Bandol, Saint-Raphaël, etc.) ou encore la côte Vermeille avec des villes comme Collioure ou Cerbère. 
  1. Acheter un logement en bord de mer est un rêve pour beaucoup de Français, il peut également devenir un bon investissement financier 
  2. Si les prix de vente des logements (maisons et appartements) avec vue sur mer sont souvent plus onéreux que ceux pratiqués « dans les terres », ils restent néanmoins accessibles à condition de s’éloigner des stations balnéaires les plus prisées.  
  3. Pour réaliser un bon investissement, il est important de savoir si la maison ou l’appartement acheté sera destiné ou non à la location, qu’elle soit saisonnière ou à temps plein. Dans le cadre de la loi Pinel, une location à temps plein pourra être rentabilisée rapidement grâce à des crédits d’impôts avantageux. 
  4. La diversité des côtes françaises et leurs beautés sont autant d’atouts pour un investisseur qui n’a plus qu’à choisir sur les 5 000 km de littoral.